La Maisonnée saint Joseph "Ici on prie, ici on joue, ici on s'aime"
La Maisonnée saint Joseph                                                               "Ici on prie, ici on joue, ici on s'aime"

             Projet Pédagogique

 

La Maisonnée reçoit les garçons d’au moins six ans, dans le temps de leurs loisirs, pour leur donner, en continuité avec la famille et l’école, une éducation humaine à la lumière de l’Evangile. Elle souhaite contribuer ainsi à les aider à devenir des hommes capables de vivre en société, en prenant leur place avec aisance dans tous les groupes auxquels ils appartiennent ou appartiendront (scolaires, professionnels, civiques, associatifs, spirituels, etc.).

 

Pour cela, le « vivre ensemble » dans une ambiance de type familial nous paraît essentiel, avec la réflexion et la parole éducative qui l’accompagne. Il en découle une certaine exigence de régularité, rythmée chaque mois par les trois temps d’un week-end (Samedi après-midi, Dimanche matin, et Dimanche après-midi) et, de façon moins exigeante la présence des mercredi et samedi après-midi, modulée selon la disponibilité que laisse le travail scolaire. La Maisonnée est aussi ouverte les jours des petites vacances scolaires, pour ceux qui désirent y venir.

 

Elle ne fait aucune « publicité » sur ses activités, ce sont les jeunes eux-mêmes qui en parlent à d’autres et l’inscription se fait sur présentation d’un représentant légal du mineur.

 

La Maisonnée offre d’abord aux jeunes un espace de jeux, des activités et des réunions diverses. Un terrain de 5 ha en pleine nature, proche de Montpellier (commune de Laverune) est souvent utilisé le mercredi après-midi pour sortir du cadre urbain et mettre dans un environnement plus « vert ». De même, aux petites vacances, des minis camps sont organisés.

 

Le groupe mélange habituellement les âges pour éduquer déjà à l’inter-génération en palliant au fait que, partout (école, pratique du sport…) les enfants et les jeunes sont rassemblés par tranche d’âge. Même si, pour certaines activités ou temps de réflexion, une séparation des âges est opérée, c’est toujours avec une amplitude plus large que d’ordinaire. Des jeunes de tout milieu social, de tout niveau intellectuel, sportif, spirituel sont ainsi réunis, apprenant à vivre ces différences comme des complémentarités.

 

En contre-partie, chacun est perçu et accompagné comme « unique » (« Les âmes se soignent une à une » disait Timon David dans le langage de son temps). Appelés à l’attention à l’autre et, particulièrement, au début de chaque année, aux nouveaux qui viennent partager la vie du groupe, chacun apprend ainsi qu’il a à apporter aux autres et à recevoir d’eux.

 

Les activités privilégiées sont les jeux de plein air qui permettent au corps –trop longtemps immobilisé en classe- de se récréer et à l’esprit de s’aérer. Sans pratiquer les sports traditionnels avec leurs règles, ce sont des jeux de « type sportif » qui réunissent le plus souvent les jeunes.

 

Pour éduquer à une vraie liberté –avec la place reconnue à l’autorité qui en permet l’épanouissement et favorise l’initiative- il y a une variété dans le déroulement des journées. De larges « moments libres » permettent à chacun, avec les copains qu’il veut, de faire son choix dans les potentialités de jeux et activités de la maison, sous la présence veillante et bienveillante de l’encadrement. A d’autres moments un éventail de jeux est organisé sur proposition des animateurs ou des jeunes eux-mêmes : chacun fait alors son choix. Enfin, il y a des moments d’activités communes où tous se rassemblent.

Le jeu, on le voit, est premier. Pendant les séjours de vacances (février et été) que La Maisonnée offre aux membres du centre de loisirs comme à d’autres participants, d’autres types d’activités, plus variées sont mises en place. Dans le courant de l’année scolaire au rythme plus rigoureux, le jeu, zone de liberté profonde, nous paraît à privilégier. Il permet un rapport à l’autre de grande valeur, puisque l’autre y est considéré moins comme un adversaire que comme un « partenaire ».

 

L’encadrement de La Maisonnée est assurée par les AÎNES qui, connaissent bien, par de longues années d’expérience personnelle, sa vie et son esprit ; formés progressivement, par les réunions pédagogiques internes, à la prise de responsabilité, passent le moment venu, les diplômes officiels : BAFA, PS1, surveillant de baignade etc. 

CATECHSIME :

Mercredi : 14h - 15h

La Communauté des frères

fr Philippe Néri, fr Abel, fr Marie-Van, fr Jean du Sacré Coeur, fr Luc-Marie
Les garçons et Frères de la Maisonnée